vous avez des soucis...
de la tristesse en vous...
la colère vous habite...
vous ne vous aimez pas...
vous avez des peurs récurrentes...
vous vous sentez abandonné...
vous aimeriez comprendre...
prendre conscience...
vous améliorer ...
faire la paix en vous...
faire taire la souffrance...
cesser ces "patterns"...
vous libérer des dépendances...
et plus encore ...

 

Voici l'histoire de ce qui m'a inspirée à créer le jeu "Boîte à outils d’éveil" ; mon stage dans un centre de femmes, « Entr’Ailes » à Ste-Julie. L’accueil de toutes ces femmes et particulièrement de Lise qui, malgré mon inexpérience, m’a laissé entrer dans leur vie. Je pourrais nommer chacune d’Entr’Ailes, je me souviens de chacune d’entre vous et merci, car ce furent les premiers pas d’une longue et belle route de croissance personnelle et spirituelle. Vous êtes les premières femmes que j’ai embrassées spontanément sur la joue, eh oui, je m’étais toujours tenue à l’écart de la gent féminine.  Au début, l’idée d’un livre sur les outils m’était venue en animant des ateliers.  Par la suite j’ai interviewé plusieurs d’Entr’Ailes. Les doutes, les peurs, les difficultés de l’écriture sont restés sur la tablette. Toutefois, grâce à Lise et à toutes ces femmes, la graine était semée, merci.

 

Une autre pierre et de taille, pour établir les fondations de mon jeu "Boîte à outils d’éveil"  fut un séminaire de Métamédecine, un plus qui m’accompagne encore aujourd’hui dans les prises de conscience de mes malaises physiques. J’y ai fait des rencontres extraordinaires.  Depuis ces 7 dernières années, j’ai parcouru et partagé avec Micheline, Chantal, Marie-Anne, Lynne et Marguerite, un chemin d’évolution, vitesse TGV (très grande vitesse). Pour elles, cette pensée adaptée pour les besoins de la cause : "Ces amies sont des anges qui m’ont remise sur pied quand mes ailes ne savaient plus comment voler." Merci.

 

Après ma séparation, un ami « paixcheur » sur qui j’ai pu me reposer quelque temps afin de refaire mes forces. Mille mercis pour la découverte de ma dépendance affective (eh oui j’étais atteinte de ce mal, heureusement curable) et des moments magiques qui m’ont redonné le goût de la nature et de la marche.

 

Un événement majeur et déterminant, mon pèlerinage de 3 000 km sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (sur deux séjours).  La maxime « Pèlerin, un jour, Pèlerin toujours », s’applique bien à mon cas. Cette dé « marche » intérieure a permis un travail en profondeur dans la recherche et mes prises de conscience révélatrices ,mais surtout transformatrices. Durant ce long périple, plusieurs outils mentionnés dans ce jeu,  ont été testés et approuvés comme très efficaces.

 

Au détour du chemin, sur la frontière de la France et de l’Espagne, un pèlerin a touché mon cœur et mon âme : "Thierry" charmant célibataire français, cherchant tout comme moi, une voie d’épanouissement.


Un coup d’âme, qui malgré nos différences et notre ébahissement, nous a réunis et nous a fait cheminer pas à pas (et ce pendant des milliers de kilomètres) depuis ce 17 juin 2005. Si jusque-là mon évolution était en TGV, c'est maintenant terminé et cela se fait à la vitesse de la lumière.  Compagnon de route formidable dans toutes les sphères de la vie, aimant les voyages, professeur de yoga et en recherche constante d’outils permettant d’évoluer vers le mieux-être.  C’était le début d’une aventure qui se continue… Chaque matin je remercie le ciel d’avoir cet homme à mes côtés qui m'aide à grandir.

 

Nous avons fait le choix à travers nos voyages et notre vie quotidienne, de prendre le temps, avec l’aide des multiples outils qui se sont présentés sur notre route, de trouver la paix intérieure, pour ensuite partager nos projets.  Beaucoup d'outils du jeu « Boîte à outils d’éveil » ont été partagés avec Thierry, bien que vivant chacun notre expérience, notre partage, "l’effet miroir" a été d’un grand support et l’est encore aujourd’hui. C’est avec une profonde gratitude que je le remercie pour son apport à la création de ce jeu, de ses encouragements, de sa foi en moi et en mes capacités. Que l’aventure continue.

 

Plus les outils se présentaient à moi, plus je me libérais et plus je recherchais le moyen de faire connaître ces expériences d’éveil.  Le livre mijotait toujours en moi, mais quelque chose empêchait d’éclore. Je crois que l’éclair de génie s’est produit dans un centre de femmes à Granby, qui curieusement s’appelle "Entr’ELLES" étrange coïncidence. Durant l’animation de l’atelier, le partage s’est doucement dirigé vers "comment trouver le bon outil"   les femmes discutaient des différentes possibilités et une de s’exclamer : « Il n’existe pas un livre discutant de tous les outils disponibles ? » Jumelés avec les milliers de photos de nos voyages, dont certaines vraiment magnifiques, eurêka le jeu « Boîtes à outils d’éveil » venait de voir le jour sous une forme originale.

 

Première et deuxième version, j’ai moi-même fait le bricolage. Chaque photo a un lien avec l’outil au verso, parfois subtil, mais comme le hasard n’existe pas, l’image peut déjà nous révéler des éléments importants.


Au recto, l’outil vous est dévoilé et les pensées résumant l’outil fournissent un éclairage sur ses possibilités.


À chaque fois que l’on pose la question, "à savoir quel outil peut nous aider à "… un choix guidé par votre cœur-main se présentera à vous parmi les 72 outils.


Le jeu est maintenant disponible grâce à l’imprimerie RCM de Magog, à toute l’équipe, merci.

    

L'HISTOIRE DU JEU

© 2014 . Carole Labrie . Tous droits réservés